Violences conjugales : des mesures en faveur des femmes handicapées

Les 30 mesures pour « combattre le fléau des violences faites aux femmes » proposées par le Gouvernement ont été rendues publiques fin novembre. Parmi elles, 5 sont spécifiquement dédiées aux femmes handicapées, pour mieux les protéger.

Dans son combat contre les violences conjugales, le Gouvernement a pris conscience qu’il fallait adapter les mesures proposées aux femmes handicapées. Parce qu’elles peuvent être des cibles plus vulnérables et parce qu’il faut mieux les protéger qu’elle le sont aujourd’hui.

Un conseil de vie dès le collège

La culture de prévention et de sensibilisation auprès des élèves est essentielle. Elle va recevoir l’appui d’un conseil de vie collégienne et d’un conseil de vie lycéenne. Chaque année, ils réaliseront un diagnostic sur l'égalité filles-garçons en milieu scolaire, avec une attention portée à la participation des élèves en situation de handicap.

Un numéro de téléphone accessible

3919. C’est le numéro d’urgence ouvert 24h/24 et 7j/7. Il va être rendu accessible aux personnes en situation de handicap.

De la documentation adaptée

Toute victime qui se rend dans un commissariat ou une gendarmerie reçoit une documentation qui l’informe sur ses droits et les possibilités de se faire accompagner. Pour les personnes en situation de handicap, ce document sera adapté : en braille ou en facile à lire et à comprendre.

Un centre ressources dans chaque région

Dans chaque Région de France, un centre ressources sera créé. Son objectif ? Organiser un réseau d’acteurs de proximité. Ils pourront renseigner les femmes en situation de handicap sur les sujets de la vie intime et sur les violences qu’elles pourraient subir.

Mieux former les professionnels

Une formation certifiante va être lancée. Elle aura pour objectif de faire monter en compétences les multiples professionnels qui exercent dans les établissements et les services médico-sociaux.