Vous souffrez d’insomnie nocturne et votre sommeil n’est pas réparateur. Comment savoir si vous faites de la déprime ou s’il s’agit plutôt d’une dépression ? Et comment y remédier ? On fait le point sur la différence entre dépression et déprime et la relation entre trouble du sommeil et dépression ou déprime.

Qu'est que la déprime ?

D’emblée, le psychologue clinicien Étienne Dumenil rappelle qu’ « il est normal que l’on ait des coups de moins biens. C’est souvent à cela que correspond la déprime, à de l’abattement moral (ou ne pas avoir le moral), un certain pessimisme. Mais c’est tout simplement ce qui nous rend humain, car on ne peut pas apprécier le bonheur s’il n’y a pas des instants plus compliqués, parfois dus au stress, c’est-à dire la déprime après stress. Se sentir mal dans sa peau de manière passagère est normal. Cette déprime mélancolique est de toute façon amenée à passer. » Si tel n’est pas le cas, c’est que le mal est plus profond et on peut alors parler de dépression.

Qu’est-ce que la dépression ? 

Une auto-évaluation négative permanente, une peine profonde, une vraie interrogation sur le sens de la vie, le sentiment d’être en dehors de sa vie, de survivre plutôt que de vivre…Ces sentiments constituent les symptômes de la dépression s’ils durent dans le temps (au minimum quinze jours consécutifs). « Il n’y a pas deux personnes pareilles, et les signes d’alerte sont forcément différents, nuance toutefois Étienne Dumenil. Mais celui qui estime ne pas trouver sa place sur terre et réfléchir à pourquoi il existe est sans aucun doute dépressif. »

Sommeil perturbé et dépression / déprime 

Quel que soit le mal dont vous souffrez, votre sommeil en pâtira forcément. Avec là encore des fatigues nerveuses différentes selon les personnes. Mais généralement, la déprime passagère vous empêchera de vous endormir sereinement : vous aurez du mal à retrouver le sommeil car votre esprit restera longtemps occupé par les évènements du quotidien. Une situation qui ne se répètera pas dans le temps. Une fois les soucis partis, le sommeil sera plus facilement trouvé. La dépression et fatigue chronique conduit plus souvent à des réveils nocturnes, des nuits hachées et un sommeil bien moins réparateur. La fréquence et la durée du sommeil sont soutenues et la fatigue permanente. « Le sommeil fait partie des choses vitales de la vie, rappelle Étienne Dumenil. Un être qui ne dort pas, ou très peu, va rapidement se retrouver dans une situation compliquée. »

Améliorer la qualité du sommeil : accepter de lâcher prise 

« Quelle que soit la situation, la question du sommeil est primordiale, confirme Etienne Dumenil. La manière dont on dort sera forcément une alerte sur notre état. Au niveau psychologique, dormir, c’est accepter de lâcher prise. Car toutes les 24 heures, on expérimente finalement un aspect de la mort : savoir si on va, ou non, se réveiller. » Pour lui, « ceux qui se sentent bien psychologiquement dormiront bien. »

Les médicaments pour mieux dormir ?

Seul celui qui dort mal et qui souffre au quotidien peut dire à quel point cette situation est invalidante pour lui. Face à un état dépressif, on demandera souvent à avoir recours à des médicaments pour bien dormir. « La solution médicamenteuse seule n’est pas forcément efficace, tempère Étienne Dumenil. Ça n’agira que sur le physiologique, alors que la dépression est aussi un état psychique. Mieux vaux coupler cette prise de médicaments à de la psychothérapie. Elle aussi ne se pratique pas seule car cela reviendrait à essayer de réfléchir à qui vous êtes alors que vous avez le doigt coincé dans une porte. Avant de s’interroger, il faut faire baisser l’angoisse. »

Dormir, c’est penser avant tout à soi

S’occuper d’une personne dépendante, qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte atteint d’un handicap, d’un conjoint ou d’un parent malade, consiste à occuper tout son temps psychique disponible chaque jour. Étienne Dumenil rappelle que « le sommeil, c’est du temps pour soi et l’expression de la solitude. Décompresser, c’est aussi s’aider soi-même. »

En savoir plus sur Étienne Duménil