Aller au contenu principal
Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 21 juin 2018 21:40:57
Blog
601 visites

19 Juin 2018 - « Est-ce que je peux poser une question…. Bon chat ! »

Lorsque Jagger entend « Bon chat » il ne s’attend pas à une caresse reconnaissante et douce sur le haut de sa tête.  Lorsque Jagger entend « Bon Chat » il se fige patient, conscient de ce qui l’attend, il se prépare.  Lorsque Jagger entend « Bon chat » c’est que Mike n’est pas loin et que, sous peu, il va l’attraper pour le cajoler, caresser, câliner.  Les termes sont appropriés même si la force et l’intensité de l’étreinte en sont loin.  Jagger le sait.  Jagger sent.  Jagger comprend. Comment? je ne saurais le dire !  Mais je suis certaine qu’il adapte son comportement à celui de Mike.  Il pourrait, s’il le souhaitait, déguerpir en courant.  L’agilité d’un chat dépasse largement celle d’un adolescent dépourvu de malveillance et incapable de dissimuler l’excitation suscitée par la perspective de jouer avec son animal domestique.  D’autant que ses sens le préviennent bien en amont des approches, toutes sauf discrètes, de Mike qui s’annonce par « Bon chat » dès qu’il s’apprête à le quérir.  Il pourrait échapper à ces étreintes maladroites et brusques qui bien des fois le heurtent de l’inconfort que leur durée occasionne.  Il pourrait éviter mais il n’en fait rien, bien au contraire.

Au réveil, dès qu’il le peut, il brave l’interdit de l’étage qui lui est fermé la nuit et se hisse dans la chambre de Mike pour le câlin du matin.  Il sait que son jeune maître apprécie particulièrement ce moment privilégié où, tous les deux allongés, ils profitent encore un temps de la chaleur de la nuit dans la douceur de l’aube.  Il se vautre de tout son long sur la couette qui recouvre encore Mike et détendu, ce dernier le caresse de haut en bas par de grands gestes souples et tendres.  Ça dure de longues minutes nécessaires pour sortir de la nuit calmement.  Puis Mike est réveillé et alors il agrippe Jagger et le propulse hors du lit. 

Dans la journée, lorsque Mike désœuvré, privé d’iPad et frustré de ne savoir à quoi jouer, se souvient tout à coup de son compagnon à poil et le cherche en marmonnant « Bon chat ».  Timide, Jagger pointe alors le bout de son nez.  Les oreilles en arrière, certain de ce qui l’attend, au lieu de déguerpir il avance vers cet enfant qui l’intrigue et l’attendri.  Il s’approche d’une allure incertaine.  Il vise la cible.  Je m’amuse souvent à simuler ses pensées.  Il doit se dire « qu’est ce qui va encore m’arriver ?  je suis trop bête ?  je ne devrais pas y aller ? » … mais il continue et se jette dans la gueule du loup de son plein grès.  Mike le saisi, souvent maladroitement, pas méchamment mais gauchement, sous les pates en le serrant de peur qu’il ne glisse.  Dès qu’il est dans ses bras, Jagger ne bouge plus, il s’immobilise et semble, bien qu’inquiet, disposé à se laissé cajoler.  Mike aime le garder contre lui.  Cette étreinte l’apaise.  Il le maintien d’une main et de l’autre caresse son pelage par de petits gestes brusques et brefs.  Il frotte son nez sur son museau et éternue.  Il arrive que l’insistance de ces attentions surprenne Jagger qui essaye de s’échapper.  Mike intensifie alors son emprise tentant vainement de faire durer l’instant.  Décryptant la confusion des émotions de son maître, Jagger prend peur et de ses pattes, griffes souvent rentrées, il tente de décourager Mike de le garder.  Peiné, Mike le jette alors violemment loin de lui tel un amant éconduit !

Le soir, lorsque la journée s’achève et que les frustrations se sont accumulées, les échanges sont plus vifs parfois même violents.  Le « Bon chat » est plus appuyé.  Il sonne comme la rengaine d’une obsession dans le désir d’être assouvie.  Jagger se méfie davantage.  Il est plus difficile à attraper.  Il joue un temps à se cacher mais fini toujours par apparaitre.  Mike l’attire avec des balles, des bruits, leurs habitudes de jeux complices.  Ils se connaissent et le cérémonial de leurs bagarres semble presque un rituel.  Les interactions du soir finissent souvent par des griffures.  Il arrive que Mike le chasse au pied.  Jagger riposte alors en l’attaquant.  Ils s’affrontent véritablement et il est curieux de voir que l’animal, loin de fuir, riposte comme s’il voulait éduquer plus que se protéger.  Mike abandonne le premier capable de passer d’un sujet à l’autre sans prévenir.  Il se lave les mains et disparait laissant Jagger rassuré et frustré que cette lutte se soit ainsi terminée.  Il sait que ce n’est que partie remise et doit se féliciter d’en avoir encore rechapée !  Mais son pote est parti et il se retrouve seul pour jouer.

La relation entre Mike et Jagger, l’homme et l’animal, englobe bien plus que la simple illustration d une relation qu’un enfant a avec son animal domestique.  Leur complicité et la régularité des liens qu’ils tissent au fil des jours dépassent les lieux communs.  Ce peut n’être que mon interprétation, mais il me semble qu’ils ont besoin l’un de l’autre et que sur cette prise de conscience commune, ils sont en train de bâtir des ponts.  J’observe.  J’apprends.  Nul besoin de mots pour vivre des liens nourris d’émotions, de sensations, de compassion.  Jagger, le chat-chien, m’apprend au quotidien l’essentiel de toute relation tisée de confiance, de patience, de persévérance et d’acceptation inconditionnelle de l’autre.  Il n’est pas question que Mike s’enferme dans la solution de facilité qui consisterait à préférer la compagnie animale à celle de ses semblables.  Mais serait-il possible que ce modèle essentiel, dénué de la complexité dont l’homme pollue ses relations, soit la clé à privilégier pour développer la sociabilisation de ceux que nos modes de vie oublient ?

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Que de progrès dans la relation, d'échanges , d'interactions inexistantes au début et qui paraissaient impossibles ... Ils se sont tous deux apprivoisés et s'aiment ...

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
1390 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 983 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 1039 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Relations Accepter le vieillissement : faut-il intervenir pour son parent ?
  • Démarches Handicap : contester une décision de la MDPH, ce qui change en 2019
  • Santé et Soins Existe t-il différentes formes de trisomie 21 ?
  • Démarches Conjoint sous tutelle : quelle protection juridique ?

© 2018 Plateforme Hizy