Aller au contenu principal
Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 10 juin 2019 16:36:59
Blog
29 visites

11/06/2019 – Exister dans la conversation

Mike demande et attend.  Habitué à la répétition, il ne s’énerve pas.  Il reprend.  Même question.  Même interlocuteur.  Il sait déjà que plusieurs tentatives précéderont la réaction de celui ou celle à qui il s’adresse.  C’est ainsi.  Depuis toujours.  De ne pas maitriser l’art de la communication collective, il est relégué au rang de ceux qui doivent patienter.  Ils parlent, comme tout autre, mais étrangement leur voix ne s’entend pas.  Ce n’est ni un problème de son, ni même d’élocution.  Ils existent sans parvenir à percer dans la conversation.  Dans le groupe, bien qu’à part, ils usent des mêmes mots, emploient les mêmes codes et pèsent cependant moins dans l’équation !  Question d’aura ?  De présence ?  De prestance ?  Je ne saurais le dire.  Assise en face de lui j’observe cette scène étrange où il répète sans se lasser la même phase continuellement : « Tu veux de l’eau Lola ? » « Tu veux de l’eau Lola ? »  « Tu veux de l’eau Lola ? »  … Ce n’est pas la première fois que je remarque ce décalage.  Je ne suis pas seule à le voir.  Comme si une fatalité acceptée et assumée l’empêchait d’agir.  Résigné, sans paraitre agacé, il réitère encore et encore.  Rien à faire !  Impossible à taire, le bruit des autres prend la place qui lui manque pour exister.  L’oscillation de ses interventions, successives et constantes, occasionne irrémédiablement un brouhaha trop pénible pour être ignoré.  Alors, de déranger, il finit par exister et on consent à l’entendre…

Mike écoute et espère.  Conscient de ses difficultés, il observe admiratif ceux qui, avec dextérité, captivent l’attention d’un public attentif.  Leur aisance le surprend toujours.  Figé de ne savoir s’immiscer, il contemple ce qu’il aurait pu être sans abdiquer.  A l’affut du moindre interstice, il épie les passages de témoins espérant, en secret, que l’un tombe pour s’en saisir au bond.  Les occasions sont rares.  Leurs ouvertures brèves.  S’en emparer ne suffit pas, il faut durer pour exister.  La conversation continue s’alimentant de sujets.  Pour être prêt à l’animer, il prépare mentalement ses munitions.  Je constate, au fil des années, leur diversité s’étoffer.  Du seul thème des dessins animés, Mike collectionne désormais une bonne dizaine de discussions.  Le sport, la musique, l’histoire, le cinéma, la nourriture et l’actualité.  Il s’exerce au téléphone.  Dans ces échanges quotidiens avec ses grands-parents où il pratique le questionnement.  Intéressé par l’autre, il s’adonne régulièrement à l’art d’interroger autrui sur sa vie.  Sans que cela soit pour lui une formule de politesse.  Chaque demande, gorgée de sincérité, comble la personne visée.   Il n’oublie rien.  Retient le moindre détail des informations récoltées.  Dans le temps, il suit ces fils invisibles qui sont pour lui les liens subtils qui lui permettent d’exister.  Dans ces conversations.  Dans d’autres.  La considération qu’il porte à ses interlocuteurs enfle au fil de ses interventions.  Hier encore, alors que nous étions tous installés autour de l’apéritif.  Chacun débattait des dernières nouvelles à partager.  Vers la fin, alors que l’espace se vidait pour gagner la table à manger, certains restèrent et l’écoutèrent.  D’être le centre de l’attention, même d’un public dispersé, l’illuminait tout entier.  Concentré, il avait du mal à freiner la précipitation de son excitation.  Un flot de mots l’envahissait, cherchant à sortir de toute part pour occuper l’espace qui lui était enfin laissé.  Dire.  Remplir.  Exister de conter.  Être de compter.  Peu importe les histoires.  Parler.  Raconter.  Voir les autres l’écouter.  Prendre la place. Occuper l’espace.

Mike parle et perd.  Heureux de réussir, il échoue à convaincre.  Par mimétisme et envie, il reproduit l’échange adulé.  De mots en mots, les phrases assemblées racontent ce qu’il sait.  Comme d’autres l’ayant précédé.  Il imite sans parvenir à égaler ce qu’il faut pour capter l’attention.  Sans doute parce que pour intéresser il convient de dépasser ce qui nous fait nous confier.  Le dire doit rester un moyen.  Pour lui c’est une fin !  Focalisé sur l’expression il oublie l’attention.  De bonnes volontés, conscientes de sa performance, résiste à l’envie de zapper.  Moi-même, fascinée par sa ténacité, je souffre du vide d’intérêt suscité.  Pourtant, les balbutiements de ces interactions ne doivent me faire oublier ses progrès.  Il vient de loin.  Il parvient désormais à se placer.  Il parle de ses goûts, ses avis, ses idées.  Reste à introduire l’autre.  Le questionnement.  L’échange.  Pour exister dans la conversation, il va devoir inventer un espace partagé.  Plus que prendre la place, il va lui falloir s’en saisir pour la répartir.  De lui à autrui.  Et inversement.  Une réciprocité difficile à susciter.  Une alternance compliquée à maintenir.   Plus contre mais avec.  Dans la lutte qui le fait se hisser au rang de ceux qui peuvent exprimer, il devra réprimer le trop pour permettre le tout.  A chaque nouvelle victoire son sommet.  Un cap venait d’être franchi.  Capable de parler, il lui fallait intéresser.  Comme plein d’entre nous sans doute ?  La vacuité du discours existe chez nombre des privilégiés que nous sommes.  Sans que cela ne nous exclue, alors que nous exigeons d’eux qu’ils sachent !

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Comme interlocutrice quasi qotidienne de Michael , je goûte avec bonheur les progrès de sa conversation . Au fil des jours , nous échangeons informations et impressions avec plaisir . Et je languis lorsqu'il ne m'appelle pas et je suis frustrée lorsqu'il me raccroche au nez parce qu'il a mieux à faire !.. Je suis étonnée par le chemin parcouru et je suis certaine qu'il ira plus loin pour être écouté , heureux et aimé ...

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
1261 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 893 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 944 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Santé et Soins Aide à la toilette : convaincre un proche de se faire aider
  • Détente, Loisirs, Vacances Musicothérapie et handicap : idéal pour améliorer sa communication
  • Emploi Le congé pour longue maladie, comment ça marche ?
  • LET'S DRESS DE NICOLAS

© 2018 Plateforme Hizy