Aller au contenu principal

Alter Dépendance – Tu as loupé quelque chose d’important !

Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 18 juin 2019 22:57:28
Blog
85 visites

18/06/2019 – Tu as loupé quelque chose d’important !

Il ne parle pas de son anniversaire.  Cette fête qui samedi rassembla neuf adolescents pour une soirée karaoké, barbecue, musique et danses.  Cet exploit, dont peu se doute, de ne rencontrer ce genre de difficultés.  Inviter des amis à une soirée.  Les rassembler pour quelques heures de réjouissance collective.  Partager.  Imaginer que l’on puisse ensemble vivre des moments de complicité hors de l’enceinte de l’institution ou d’un cadre spécialisé.  Goûter aux joies simples de la vie des autres.  Des frères et sœurs ou de ceux que l’on voit dans les séries télévisées.  De tout ceux qui, à l’âge des boutons et du poil au menton, volent de leurs propres ailes et partent à la conquête du monde qui leur tend les bras.  Ce monde de leurs ainés.  Ce monde qui sera bientôt leurs et, qu’avec insolence et naïveté, ils investissent goulûment d’en avoir rêvé si longtemps.  Ce monde injuste qui accueille les uns et rejette les autres.  La vraie vie à laquelle nous préparons si peu ceux qui ne sauront y naviguer seuls.  L’avenir de certains est l’exclusion de ceux dont même l’anniversaire ne va pas de soi !

Ce n’est donc pas à cela qu’il fait référence en parlant d’une chose importante ?  Bien que pour moi encore, le souci de l’organisation de cette simple réunion résonne comme une victoire magistrale.  Bien que pour moi depuis longtemps, la préoccupation de lui donner accès à ce droit primaire hante mes nuits.  Bien que pour moi toujours, la crainte qu’il ne puisse s’en saisir sans mon intermédiaire torture mon esprit.  Car, il ne s’agit pas de moi.  Ce qui importe pour lui est autre.  Bien plus crucial.  Tellement altruiste.   Je m’escrime à vouloir l’aider alors qu’il aspire à servir.  Sans que cela se voit pour autant !  Tous les ans c’est la même comédie.  Il refuse de courir.  Grogne à l’approche de la course et se plaint d’y être contraint.  Le buzz organisé autour de la manifestation pour laquelle nous l’exposons semble l’incommoder.   Il m’arrive de m’en vouloir.  Nous n’avons tout simplement pas le choix.  Nous faisons ce que nous devons faire pour tenir notre rôle de parents.  Pour Mike, cela passe par des chemins de traverses, des routes que nous n’aurions sans doute jamais empruntées sans lui mais que nous découvrons avec joie à ses côtés.  Dans le fond, même si c’est parfois difficile, tout parent se retrouve avec les challenges du long parcours qu’est grandir.  Nous ne sommes pas si différents des autres… Nous avons la chance d’être bien entourés par nos familles, par nos amis, par nos collègues, par nos proches et même par des inconnus qui s’allient à la cause.

Alors oui, chaque année nous choisissons la meilleure photo de notre champion.  Chaque année nous repartons à la conquête de votre générosité avec humilité et sincérité.  Chaque année nous mobilisons soutiens, financement, adhésion, émotions, dévotion, compassion…  Chaque année nous bousculons le confort et la discrétion de celui pour lequel nous nous sommes promis d’agir pour ne pas subir.  Il freine et se plaint jusqu’à la ligne de départ.  S’isole.  Disparait.  Patiente.  Négocie les deux kilomètres au lieu des six.  Contient difficilement la tension d’une attention trop forte, d’une excitation dévorante, d’une envie infinie.  Sur le fil, avec tous ceux qu’il aime, entièrement troublé, il participe enfin.  D’accélération en pauses forcées, il mène sa troupe au but.  Emu aux larmes des encouragements du parcours, il se régale du jeu d’être celui qui compte, celui qui mène, celui qu’on aime.  Devant.  Soutenu.  Compris et acclamé jusqu’au podium où il monte avec son père depuis plusieurs années.  Ce moment appréhendé.  Cet instant si compliqué.  Ce rôle que nous lui demandons de jouer.  Il le tient sans sourciller.  Il l’assume plus qu’il l’endure.

« Tu as loupé quelque chose d’important ! »  C’est ainsi qu’il qualifie l’instant.  C’est ainsi qu’il perçoit l’évènement.  Loin d’une contrainte.  Pas une astreinte.  Il comprend l’importance de ce rendez-vous annuel.  Nullement instrumentalisé.  Il sait ce que donner signifie.  Il accepte sa contribution et nos intentions.  Il mesure l’enjeu de la collecte.  Il acquiesce le poids de s’y soumettre.  De ces deux jours fous que nous venons de vivre, ce qu’il retient comme essentiel le dépasse.  Au-delà de son bonheur, il privilégie l’intérêt commun.  Il loue ce qui sert autrui.  Il sait ce qui compte plus que ce qui passe.  Générosité paternelle héréditaire.  Empathie contagieuse et précieuse.  Un silence accueille cette déclaration spontanée.  Ma petite sœur, étourdie au bout du fil, lui demande de répéter.  Attentifs nous tendons l’oreille pour vérifier la constance du propos.  Sans hésiter il se répète.  « Tu as loupé quelque chose d’important ! »  Plus aucun doute.  Mike a l’abnégation des héros, leur cœur, leur force.  Sa course, la vôtre, la nôtre et toutes celles qui mèneront à la reconnaissance de cette vérité comptent et durent.  Merci à tous et à l’année prochaine….

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Super Mike , tu as raison ... La seule de tes tantes absente , mais remplacée par son mari , a raté quelque chose .. d impressionnant , de chaleureux , de courageux et joyeux .. .qui aswovie , chaque année, ceux quo sont là et ceux qui ont donné pour que nous soyons là . Tous ceux qui n ont pas vécu une fois cette journée perdent un morceau de vie des plus intenses ...

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
1338 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 941 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 992 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Démarches Pension de réversion : les questions que personne n’ose poser
  • Relations Accueil familial d’adultes handicapés : un vrai projet de vie !
  • Emploi Le congé pour longue maladie, comment ça marche ?
  • Démarches Comprendre le taux d’incapacité (mise à jour 02/2019)

© 2018 Plateforme Hizy