Aller au contenu principal

Toi & Moi – Demain, je me lève à 10h … je l’ai trouvé dans ma tête

Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 15 septembre 2020 16:20:25
Blog
47 visites

15/09/2020 – Demain, je me lève à 10h … je l’ai trouvé dans ma tête

Mercredi soir. Mike va se coucher un peu tard après son entrainement de rugby. Alors que je viens l’embrasser dans son lit, il demande que nous fassions un bras de fer ! Un peu surprise, après avoir essayé de l’en dissuader, je finis par accepter en me disant que ce sera plus vite terminé si je cède. Voyant que je risque de le battre, il me chatouille et remporte le duel en trichant. Fier de lui, il me regarde droit dans les yeux et dit : « demain, je me lève à 10h » ! Quelle drôle d’idée ? Totalement assuré, il me nargue du regard, scrutant mes réactions tout en se maintenant droit et figé en signe d’affirmation. Je souris amusée par la surprise de sa requête. Comme l’explication ne vient, je finis par lui demander où il est allé chercher cette idée ? Il répond tout d’abord « je l’ai trouvé dans ma tête » pour conclure « comme Lola ».

Depuis cette année, dans son emploi du temps de seconde, Lola rentre en effet plus tard le jeudi. Alors que tous les autres jours de la semaine, elle est la première debout ; ce jour-là, elle a la chance de se lever la dernière. Mike, en permanence connecté à ce qu’elle fait, observe ce nouveau fonctionnement qui l’interroge. Je ne pense pas qu’il envie sa sœur même s’il est indéniablement l’expert incontesté de tout ce qu’elle fait. Je crois qu’il fait très attention à la vie qu’elle mène et peut être même qu’il se compare et essaye, dans la mesure du possible, de l’imiter dès qu’il en a l’opportunité. Ce jour-là, il avait décidé que lui aussi avait droit à une « grâce mat » hebdomadaire hors de la permission des weekends ! Un autre jour, il souhaite, comme elle, inviter des amis à dormir puis participer à des soirées. Hier, c’étaient ses interrogations sur l’entrée au collège et l’impossibilité pour lui d’y accéder. Demain, ce sera sans doute le permis de conduire, la vie hors du cadre familiale, la professionnalisation, le mariage, les enfants…. Autant de sujets sur lesquels, même si nous avons le temps de nous y préparer, il vaut mieux anticiper, ne serait ce que pour maintenir la longueur d’avance qui nous permettra de l’accompagner. Nous devons d’ailleurs voir le notaire pour régler la question épineuse de la mise sous tutelle/curatelle/habilitation familiale….

La tutelle et la curatelle sont deux mesures judiciaires permettant de protéger une personne et son patrimoine. Une personne placée en curatelle reste autonome dans les actes simples de la vie, mais doit être accompagnée pour les actes importants. La tutelle est une mesure plus protectrice qui concerne les personnes qui ont perdu leur autonomie et qui ont besoin d’être représentées dans les actes de la vie civile. Il est possible dans certain cas de recourir à l’habilitation familiale plutôt qu’à ces mesures de protection judiciaire. L’habilitation familiale peut être demandée au juge des tutelles lorsqu’un proche se trouve dans l’impossibilité d’exprimer sa volonté, en raison de l’altération de ses facultés mentales ou corporelles. Le juge des tutelles peut habiliter une ou plusieurs personnes pour tout ou partie des actes de décision. La personne soumise à l’habilitation familiale conserve le droit d’être informée des actes passés, peut choisir son lieu de résidence, garde l’exercice des droits autres que ceux dont l’exercice a été confié à la personne habilitée. Le principal avantage de l’habilitation familiale est sa souplesse car elle est plus simple à mettre en place puis à gérer. En effet, le juge n’intervient plus à la suite de la décision de prononcer la mesure d’habilitation familiale, sauf en cas de difficulté et n’exerce pas de contrôle systématique et aucun compte rendu de gestion n’a à lui être adressé, à charge pour le proche désigné de conserver les preuves de sa gestion.

Autant de questions à se poser à un âge avancé de l’enfant à émanciper mais qu’il faut avant tout protéger. Autant de démarches à entreprendre ensemble car leurs répercutions va au-delà du devenir de ceux qui initient et signent un contrat auquel ils ne survivront pas. Autant d’impacts inconnus qu’il faut néanmoins assumer à défaut d’être assuré. La suite d’un parcours au long court dont les prémisses à peine digérées dévoilent des enjeux toujours plus impérieux. Prête à me lancer dans cette nouvelle étape, je retrouve dans l’ affirmation de sa volonté, ce que j’appréhende depuis toujours. Entre-le « dans sa tête » et le « comme autrui » se trouve l’ambiguïté d’une autodétermination pipée. L’hypocrisie inavouée de prétendre les écouter alors qu’il s’agit de les assimiler.  Les murs de verre d’une expression confinée. Tenue au silence par un rythme, des rites, des règles, une justice, des coutumes, des habitudes, des exigences instituées et contre lesquelles nous ne pouvons lutter. Au lieu d’adapter un système pour leur permettre de s’y retrouver et de mener comme nous une existence en toute égalité, nous inventons des hiérarchies supposées, issues de dogmes dépassés qui viennent les emprisonner dans les castes dont ne nous savons plus nous passer. L’égalité de droit est à peine respectée. Leurs libertés bafouées. Et il revient aux parents de priver ainsi leur progéniture altérée sous prétexte de les protéger à moins que cela ne soit tout simplement pour préserver l’illusion usurpée d’une citoyenneté au rabais !

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

En la matière , peut-il y avoir une meilleure solution que l habilitation familiale ? Nous avons tous une liberté limitée par la société et il faut faire , au mieux, avec ...

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
2381 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 1721 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 1822 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Démarches Comment percevoir la PCH - aide animalière ?
  • Démarches PCH ou AEEH, comment choisir ?
  • Apprentissages Trisomie 21 : quelques méthodes d'apprentissages
  • Habitat Gamme d'aide à la préhension sans solliciter les doigts

© 2018 Plateforme Hizy