Aller au contenu principal
Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 23 mars 2021 08:47:02
Blog
86 visites

23/03/2021 – Je mène l’enquête…

Au détour d’une conversation téléphonique avec sa grand-mère, Mike apprend que son oncle Michel vient de perdre son portable. Il monte à l’étage anxieux et coupe rapidement court en raccrochant. Préoccupé, il frappe à la porte de la chambre de sa sœur et demande un stylo et une feuille de papier. Il mène l’enquête.

Je viens de finir le repas et appelle les enfants pour manger. Lola descend dans la minute tandis que Mike traine. Nous devons crier plusieurs fois pour qu’il se décide enfin à venir. Il arrive, une feuille et un stylo en main. Il nous annonce fièrement : « Je mène l’enquête ». Sur le bout de papier, plusieurs inscriptions et quelques gribouillages soigneusement répartis du recto au verso, de droite à gauche et au milieu. Toutes les inscriptions sont encadrées comme pour souligner leur importance. Telle une reconstitution, l’agencement des éléments les uns par rapport aux autres semble avoir du sens. Le torse bondé. La démarche assurée. Mike fier et affirmé entre dans le salon. Animé par une intention qui l’extrait à la routine de nos soirées, il est plus entreprenant que jamais. Réclame que nous regardions notre série. Ne se laisse pas dissuader. Entreprend de redistribuer un décore qui ne lui convenait pas. Prend des initiatives. Domine… Tout ceci la feuille à la main. Attribut de son attitude naissante. Uniforme plus qu’ustensile, elle lui confère une stature qui lui va comme un gant.

Je ne peux résister à l’envie de l’interroger. Le voir ainsi frétiller, si heureux de ce simple apparat, m’encourage à le questionner. Il hésite. Entre attirer l’attention et vivre sa passion, la frontière étroite le laisse indécis. Il ne résiste cependant pas longtemps à me montrer ce qu’il a inscrit. Avec une assurance folle, il me lit un récit qui n’apparait que par bribes sur le papier mais dont il maitrise l’intégralité. Les rares mots inscrits de n’avoir su faire des phrases entières suffisent à crédibiliser l’intention et sa réalisation. Entre faire semblant et assurer. Un exploit pour lui. Un début pour d’autres. Le dessin d’une voiture devant « mare » signifie démarre. Le coupable est papa. La scène se situe à Biarritz. C’est signé Michael. La victime apparait au dos, il s’agit de Michel. Des nuages noirs effacent des traces ou symbolisent le drame. Sans que des chiffres n’apparaissent par écrit, le moment est précis, daté du 22 mars. Les preuves manquent encore. Il y aurait des amis complices ? C’est tout ! Rien de plus pour l’instant. L’enquête vient à peine de commencer.

Mike a une intuition. Une conviction. Une obsession. En révolte contre la figure paternelle, il confond ses pulsions et la résolution du mystère. J’élabore les étapes d’une démonstration. Le questionnement. Les indices permettant d’élucider par déduction ce qui a pu se passer. Il m’écoute fasciné. Stupéfait de ne pas y avoir pensé. La simplicité de ce qu’il a mainte fois observé dans des séries, documentaires, dessins animés ; ne lui vient pas en spontané. Pris par son ressentiment, il laisser son flaire s’égarer là où le mène ses émotions.

Déçu mais pas battu. Il monte déjà se coucher. Le dossier sous le bras. Il a besoin de se reposer. Il le pose sur son bureau. L’enquête vient à peine de commencer. Il faut trouver d’autres indices. Elaborer des stratégies. Réfléchir. Ne pas se précipiter. En se couchant il me dit qu’il va chercher d’autres preuves. Il lui vient une nouvelle intuition. Pourquoi pas Titou son cousin ? Il faisait parti de la scène quand Granma a raconté l’histoire. Il est à Biarritz. Il s’endort sur ce nouvel espoir. Satisfait d’avoir oser initier sa collecte documentée de détective en herbe.

De pas en pas, il avance sur le chemin d’un rêve qui l’anime et qu’il habite. Sans costume ni insigne, en le voyant arriver avec son bout de papier, nul ne pouvait douter de son identité. Inspecteur Michael Weight de la police d’efficience. Bardé d’envies à défaut de diplômes. Passionné plus que certifié. Affilié comme assermenté. Son rêve de devenir policier grandi plus vite que ses années. Hier encore ce n’était qu’un souhait. Puis il s’est mis à apprendre sur internet les rudiments du métier. Aujourd’hui il simule en vrai des histoires qui viennent de se passer pour les résoudre et s’entrainer. Je n’ai plus peur de la désillusion. J’observe sa persévérance nourrit d’infimes satisfactions. Nous étions si proches d’un stage. Il aura une première expérience. Petit poucet d’une vocation. Il sème et suit ce qui le mène. L’enquête aujourd’hui. Attendons demain pour la suite…

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

En attendant la vraie vie qui s'offrira ou se gagnera ... pourquoi ne pas lui suggérer d'enregister l'enquête qui suit l'histoire née de son imagination ? Il en a le talent , sans doute l'envie et la technique peut suppléer à ses difficultés d'écriture .

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
2745 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 2036 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 2330 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé
  • Santé et Soins Existe t-il différentes formes de trisomie 21 ?
  • Fini le déshabillage !
  • LA PLANCHE DE CUISINE

© 2018 Plateforme Hizy