Aller au contenu principal
Emilie Weight
par Emilie Weight
Blogger
Modifié 08 juin 2021 10:35:37
Blog
52 visites

8/06/2021 – Tu sais ce qui m’intrigue ?

Depuis quelques mois Mike est accompagné par un spécialiste qui l’aide à analyser ses émotions. Les habilités sociales représentent une réelle barrière à l’épanouissement des jeunes adultes ayant l’X-Fragile. Conscients de cette difficulté, nous avons voulu prendre les devants en réalisant un diagnostic au centre GénoPsy du Vinatier. Après de longues séances d’évaluation, à des horaires totalement incompatibles avec sa prise en charge à l’IME et notre emploi du temps professionnels, le bilan ne nous a rien appris. Les conclusions tirées m’ont même énervée parce qu’elles ne tenaient pas compte de la spécificité de sa pathologie alors que nous avions à faire à des spécialistes aguerris ! Ils nous ont proposé un accompagnement collectif que nous avons refusé. Heureusement, une amie, qui avait des problèmes avec une de ses filles, nous recommanda chaudement un psychologue connu pour l’accompagnement d’adolescents difficiles.

Depuis le premier rendez-vous, Mike se rend deux fois par mois chez cet homme qui le reçoit en jean et teeshirt dans un style cool newyorkais. Son bureau dépouillé porte les stigmates de réactions violentes de certains de ses patients. Une table. Plusieurs chaises. Pas de décoration. Un lieu sobre pour échanger sans se préoccuper du reste. Seuls les protagonistes comptent. La parole coule au fil des séances. Dans la salle d’attente, un flot dense de mots étouffés parvient jusqu’aux oreilles sans pouvoir être déchiffré. L’impression d’une profusion d’échanges continus. La délivrance d’un silence qui règnerait sinon. Mike retourne docilement, presque gaiement, à chacun de ces rendez-vous. Sans que nous nous en rendions vraiment compte il va mieux. De mieux en mieux. La réunion de suivi de scolarisation 2021 est la première depuis son entrée à l’IME où les encadrants avouent remarquer d’importants progrès. Ils commencent enfin, après plus de 5 ans, à voir ce que nous leur expliquons depuis le début. Lorsque notre fils se sent bien, il est capable du meilleur. Il suffit de lui laisser du temps et de le mettre dans les conditions favorables à son expression.

Depuis toujours, Mike, prisonnier des murs de verre de sa différence, vit parmi nous d’observer. Nos agissements. Nos réactions. Notre agitation. Nos vies qui s’étalent devant ses yeux privés de l’entièreté de ce à quoi nous avons accès. Sans vraiment s’en inquiéter. Dans une dimension qui lui appartient et de laquelle nous ne savons presque rien. Il écoute et patiente. Présent sans s’imposer. Il s’enquiert de chacun sans se préoccuper de son sort. Collectionne les ressentis qu’il ne sait livrer. Boue intérieurement aussi. Déborde parfois de frustrations. Si peu aux vues de ce qu’il subit. L’enfermement d’une communication captive d’un dysfonctionnement. Aphone d’une transmission fêlée entre ce qu’il pense et sa capacité à l’exprimer. Alors quand tout d’un coup il se met à dire « est ce qu’on peut regarder le match au lieu de se chamailler » nous saisissons le changement qui vient de s’opérer. Sans trop se dévoiler, il insiste sur l’essentiel. L’entente. Son soucis permanent. Notre cohésion. Sa protection. Son salut.

Depuis l’entretien de suivi avec ce spécialiste. Cette discussion où nous lui avons fait part des nombreux progrès de Mike. Quand il nous a présenté les domaines dans lesquels il voulait continuer à travailler. Quand j’ai compris les interrogations de mon fils à l’aube de sa majorité. Alors que je m’apprête à l’émanciper. Tout en confirmant mon intention, cet échange souleva d’autres questions. Sur ses peurs du moment. Sa culpabilité. Son besoin de nous savoir en sécurité, heureux, unis. Dans l’écho de phrases qu’il brandit à profusion récemment, l’une d’entre elle résonne plus bruyamment « si quelqu’un de malveillant l’attaque elle saura se défendre ». Il parlait de sa sœur. Pense-t-il la même chose le concernant ? Je me souviens avoir alors réagit sur le mot « malveillant ». Je trouvais intéressant qu’il s’attache à décrire ce trait de personnalité. Pas si fréquent dans la bouche d’un adolescent. Il me semble depuis que le sens de la phrase est ailleurs. Dans le « elle » qui s’y trouve. Comme une opposition à ce qu’il saurait faire ? De l’admiration sans jalousie. La conscience affirmée de ce qui les sépare. L’appréhension de ce qui l’attend. Un aveu de faiblesse. Une préoccupation. Ce qui l’intrigue dans le fond. Sa différence. La suite d’une vie qui nous échappe. Lui !

Depuis quelques temps, Mike brandit cette question sans y apporter de réponse : « tu sais ce qui m’intrigue ? » Il semble qu’un questionnement grandissant s’empare de lui sans qu’il ne parvienne à le contenir. Alors il s’interroge à voix haute. Quelque chose le tracasse ? Mais quoi ? Une suite qu’il sent poindre sans comprendre comment les libertés qui s’offrent à lui pourront être assumées. Depuis une semaine il sait qu’une Porche lui sera hors de portée… Quelles autres déconvenues l’attendent ? Comment faire pour que son devenir rime avec avenir plus que souffrir ? Nous sommes à cette intersection que nous attendions depuis longtemps. Ce chemin obligé par lequel nous sommes tous passés. Cette transition rêvée et crainte à la fois. Le passage de relai. La confiance seule résout l’énigme. Nos doutes nourrissent l’intrigue. Nous en débarrasser permettra de l’en libérer. Il faut oser…Avancer.

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Michael , en évoluant si bien , acquiert une conscience plus grande de ce qu'il est , qu'il devient , de sa situation , de ce qu'il peut et ne peut pas .... C'est l'angoisse et le mal être de l'adolescence . Il a , sans doute , besoin que nous lui fassions confiance pour avancer et , peut-être , que nous partagions avec lui nos propres inquiétudes et espoirs à son sujet ?... Son psychologue sera , c'est sûr , de bon conseil .

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Emilie Weight
2875 visites 11 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 4 / 5 2155 visites 8 commentaires
par Emilie Weight
Rating : 5 / 5 2444 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Relations Témoignage SLA : vivre la maladie de Charcot en famille
  • Bouée siège ado et adulte
  • Relations Tâche de l’auxiliaire de vie (AVS) : ce qu’on peut demander ou pas
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé

© 2018 Plateforme Hizy