Aller au contenu principal
Michel Sorine
par Michel Sorine
Blogger
Modifié 26 mai 2018 12:08:53
Blog
793 visites
Bien aimé, mal ainé.
Billet publié le 8 août 2014

Certains se plaignent à demi-mot du fait qu'il soit devenu très complexe de me rendre visite spontanément sur mon lieu de villégiature.
Certes, après une véritable sélection, vitale, les premières semaines (je n'étais pas d'humeur guillerette), nous avons été contraints, face aux nombreuses sollicitations, à la mise en place d'un planning, qui tienne compte de mon propre agenda de rééducation, d'une grande lassitude passé 17h et de la superficie de la chambre. En 4 mois et demi, sans prendre en compte la présence quasi quotidienne de ma chère et tendre, les visites "internes" (médecins, infirmières, diététicienne, psy, compagnons de galère...), j'ai tout de même accueilli en moyenne 12 visiteurs extérieurs par semaine, soit 220 visites depuis le début de mon hospitalisation (ce chiffre inclut bien sur la récurrence, un petit nombre de proches étant particulièrement fidèles).
Sachant que je consacre minimum 1h30 à chacun - si on raisonne en journée de 12 h - on arrive quasiment à un mois plein uniquement dédié aux visites. C'est déjà pas si mal, me semble t-il ! Je n'ai jamais eu, en tout cas, une vie sociale aussi dense. Même Jean-François Copé doit voir moins de monde en ce moment. Qu'on ne se Facture du matelas anti escarres à mémoire de forme
méprenne pas. J'adore recevoir des visites, lesquelles me font généralement un bien fou et me permettent souvent de découvrir ou de redécouvrir avec une certaine émotion des personnes que je croyais connaître ou ne pas connaître. Merci à tous ceux qui ont fait cette démarche, pas si évidente. Mais en terme d'organisation et de priorités, je ne peux pas faire mieux, désolé.
A propos de visite, je repense souvent à la dernière que j'ai rendue à mon grand frère, il y a 15 ans. A l'aube du nouveau siècle, avant la grande tempête et le grand bug qui n'eut jamais lieu, il tirait sa révérence à 44 ans, rongé par les sédatifs qui atténuaient depuis des décennies sa fureur face à l'injustice. L'injustice d'être né tétraplégique et de vivre une vie entière dans un corps inopérant et déformé. De 10 ans son cadet, je suis devenu un adulte tout à côté de cet éternel enfant écorché vif. À des âges ou la normalité est dogme, Il n'est jamais simple de se construire dans un tel contexte où la fuite, l'indifférence et les sentiments fratricides honteux sont des refuges. La maturité venant, vous réalisez, presque gêné, votre chance de pouvoir jouir de tout alors que lui n'a droit à rien, ou presque. Ironie du destin, me voici aujourd'hui assis dans son fauteuil, mon vécu et le recul en plus. Difficile de ne pas penser à lui au quotidien, lorsque je considère les limites de ma nouvelle vie et surtout quand je côtoie le jeune Nicolas, qui lui ressemble tellement, l'espoir en plus.
Conscient que le début de ce billet contribue mollement à vous coller la banane, je me dois de finir sur une note positive. Après 2 semaines très différentes (à part la météo bretonne) - une semaine légume intégral (Pfffffffffffffffff!) succédant à une semaine pleine bourre - je rédige ce billet chez moi, dans mon jardinet, entouré d'êtres précieux, après un déjeuner délicieux, baigné d'un doux soleil automnal. Malgré une hypertonie hyper pénible et une tension étrangement capricieuse, j'essaye de savourer ce moment comme il le mérite. On envisage même de se faire un ciné. Privé depuis 4 mois de salles obscures, j'aspire à la lumière.

Vous vous rendez compte que j'ai même raté le phénomène du box office français 2014 "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? », alors que je me demande toujours effectivement ce que je lui ai fait.

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Michel Sorine
Rating : 5 / 5 1628 visites 1 commentaires
par Michel Sorine
1188 visites
par Michel Sorine
1106 visites 2 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Santé et Soins Avoir la maladie de Charcot (SLA) quand on est jeune
  • Gamme d'aide à la préhension sans solliciter les doigts
  • Démarches Handicap : contester une décision de la MDPH, ce qui change en 2019
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé

© 2018 Plateforme Hizy