Aller au contenu principal
Michel Sorine
par Michel Sorine
Blogger
Modifié 26 octobre 2017 17:16:49
Blog
987 visites
Introduction

Le handicap ? Sans blog !
J’avais toujours cru en ma bonne étoile. Et il faut reconnaître que jusqu’alors, je m’en étais plutôt bien sorti. Jamais de pépin de santé, peu de bobos malgré quelques prises de risques, un itinéraire professionnel enviable, un environnement familial et affectif gratifiant... Bref, je devais sans doute incarner, dans l’imaginaire collectif, le “jeune” quinquagénaire dynamique, sportif et épanoui. Et pourtant, quelques jours après avoir fêté sobrement mon cinquantième anniversaire, ma vie a basculé à jamais un 1er avril (ça ne s’invente pas). Passionné de vélo depuis toujours, c’est en vélo que ce jour-là, je me suis brisé la moelle épinière niveau C6/C7 (les connaisseurs apprécieront). Une lésion synonyme de tétraplégie incomplète.

Le handicap n’était pas pour moi une découverte. Mon grand frère, disparu en 1999, était IMC de naissance et j’ai grandi à ses côtés. De là à m’imaginer un jour à sa place en fauteuil roulant…
Quelques jours après le crash, ayant recouvré totalement mes esprits, je vécus un second choc en réalisant que j’avais perdu la mobilité des jambes et partiellement des mains, et que j’avais toutes les chances que ce soit définitif. Je venais de commencer une très longue phase dite d’”acceptation”, plus ou moins longue selon les individus. 
Pour accompagner les néo-handicapés dans cette longue période de résilience, il existe peu de moyens en rayon : le recours à un psy, aux antidépresseurs, aux drogues illicites et accessoirement les échanges avec d’autres handicapés partageant les mêmes problématiques… Pour ma part, 6 jours seulement après l’accident, j’ai récupérer mon IPad et, de mon doigt encore valide, j’ai entrepris d’écrire ce que je vivais à travers un blog : “Extropied”, ou comment redonner la patate au légume que j’étais devenu.
L’objectif premier était d’informer collectivement tous ceux qui faisaient le siège de ma chambre, de ma messagerie, ou de mes proches, pour obtenir des nouvelles.
Puis, immédiatement, ce fut le besoin d’exprimer ma douleur, ma colère et de partager cette expérience insoutenable, ce plongeon dans l’inconnu avec le plus grand nombre. Rapidement, j’y ai pris un vrai plaisir. Plaisir de tout dire, de ne rien cacher et de le faire avec un certain détachement. Quite à presque tout perdre, autant garder l’humour. Plaisir egalement de lire à chaque publication des dizaines de commentaires postés par des personnes connues, inconnues ou perdues de vue, fidèles ou de passage, qui m’ont fait sourire, réfléchir ou pleurer.
Depuis avril 2014, j’ai publié une quarantaine de billets sur ce blog. En les relisant dernièrement, je réalise l’ampleur du chemin parcouru, la violence des moments traversés, l’importance de certaines rencontres, l’acceptation froide d’une réalité insupportable, ce long et nécessaire apprentissage du handicap normalisé... 
Je vous invite à partager cette expérience en découvrant les billets “Extropied” , dans leur ordre chronologique de parution, que je publierai régulièrement dans cette rubrique. Je pense qu’il est important de respecter cette progression dans la lecture afin de percevoir la lente transformation du papillon en crysalide autonome et l’évolution psychologique qui fut la mienne, au gré de l’actualité extérieure. 
Des attentats au feuilleton politique, de l’actualité culturelle aux avancées scientifiques, le monde vu depuis un lit d'hôpital puis d’un fauteuil roulant. 
Bonne lecture. 

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Michel Sorine
par Michel Sorine
par Michel Sorine
Rating : 5 / 5 1420 visites 1 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé
  • Emploi Le congé pour longue maladie, comment ça marche ?
  • Apprentissages Comment aider son enfant à mieux gérer son handicap à l’école ?
  • Démarches Un revenu universel d’activité remplacerait l’AAH d’ici 2023

© 2018 Plateforme Hizy