Aller au contenu principal
Michel Sorine
par Michel Sorine
Blogger
Modifié 02 novembre 2017 12:56:54
Blog
781 visites
Les voies du sprinteur sont inéclairables
Billet publié le 14 mai 2014


Hier, j'ai reçu la visite de l'aumônier - sorte de prêtre contractuel de la fonction publique - n'ayant obligation ni de bure (tenue civile acceptée), ni de burnes (mon aumônier était une aumônière), ni de burn out (le célibat n'est pas obligatoire). Les principales religions disposent de leur aumônier dans chaque établissement hospitalier et celui-ci œuvrait pour l'église catholique (pré-filtrage lié à mon passé lointain d'enfant de cœur de cambrousse ?).

Après des nutritionnistes, une psy (qui m'a quitté déprimée je crois), deux ergothérapeutes, un orthophoniste, quelques grands pontes ou médecins chefs de service accompagnés de leur cohorte d'internes mutiques, des tas de kinés différents (mention spéciale aux deux jeunes kinés portugais qui ne trouvent plus de boulot chez eux et qui me sont pourtant apparus très efficaces et consciencieux - les nouveaux plombiers polonais ?), le concepteur de corset, qui a créé le mien sur mesures avec celles d'un autre, des organisateurs concurrents mais néanmoins charitables... j'avoue que plus aucune visite ne me surprend.

Cette brave dame avec son look Desigual, son sourire ultra fresh et son décolleté généreux au bronzage quasi ostentatoire, la rendant plus proche de la meneuse de la manif pour tous à Ibiza que de la responsable du cathé à Maubeuge, m'est apparue plutôt sympathique.

Justement, il s'avère que j'avais un trou dans mon emploi du temps (l'un des gros avantages de ma nouvelle vie est que je dispose de beaucoup plus de temps pour moi), je m'accordais donc le temps d'un petit débat théologique. Sans lui avoir caché d'entrée que mon côté athée et laïcard quasi militant ne faisait pas de moi un bon candidat au Jihad, notre échange a évolué bientôt, comme mu par un pétard un peu trop chargé, vers des dimensions inattendues.

Si votre Dieu existe, avançais-je (ce qui serait pour moi et nombre de mes contemporains une p..... de surprise) soit il s'agit d'une pure teigne (par rapport à mon cas perso), soit il m'a choisi pour être l'objet d'un de ses prochains miracles (faut voir, mais je n'étais absolument pas volontaire). En fait, comment pourrait-il m'être utile ? Ai-je besoin d'un prétendu puceau en soutane pour me dire comment aimer ma prochaine et mon prochain ? Ai-je besoin d'un Pape et de cardinaux (très tolérants avec le régime nazi de 38 à 45, par exemple), fringués comme aux croisades pour me dire comment pardonner à ceux qui m'ont offensés ou pourquoi soutenir le mariage pour tous ? Contraint de ramper par la force du destin, ai-je envie de me mettre à genoux dans l'espoir d'accéder à un au-delà subventionné ? Non merci.
Tant que la religion continuera à faire plus de morts que le foot, je préférerai, à choisir, fréquenter les stades plutôt que les lieux de culte (je ne mets jamais les pieds au stade, j'ai de la marge). Ensuite je l'ai un peu laissé parler avant qu'elle ne fusse malheureusement interrompue par une armée d'aides soignantes en charge de ma toilette quotidienne. Too bad. Elle m'a promis de revenir me voir. Comme quoi la foi confère un certain courage.
Si j'avais eu le temps et le même courage, je lui aurais révélé au final que Dieu existe. J'ai même eu la chance de le rencontrer récemment, il s'agit d'une jeune femme plutôt frisée et arborant des grosses lunettes roses (non pas Eva JOLY). Mon choix est fait, je vais vénérer ce Dieu là plutôt qu'un autre dans les années à venir.

Trêve de métaphysique, revenons au concret. Je viens d'envoyer mon dossier de candidature pour faire partie de la prochaine expédition Avatar sur Pandora. En qualité de tétraplégique incomplet doté d'une intelligence supérieure, j'ai toutes les chances d'être retenu. James Skully ayant ouvert la voie. Si tout va bien, dans un an réel (après six ans de cryogénisation quand même, ce qui m'importe peu vu mon état) mon cerveau prendra le contrôle de mon clone Navi's de 2m10 au corps bleu et élancé. Je me vois déjà sauter de branche en branche avec la fille du chef avant de lui faire l'amour le soir venu dans la jungle fluorescente, en connectant nos tresses USB. Le tout bien entendu, sous le regard bienveillant d'Aywa, une vraie divinité qui compte là-bas.

Sinon quelques nouvelles : j'ai intégré mon nouveau centre Henry Gabrielle depuis une semaine, établissement bucolique spécialisé dans les cas lourds (je me demande toujours si j'ai reçu autant que tous les patients que je croise) dans lequel je devrais passer de nombreux mois. Je vais bien, même si j'ai l'impression que mon corps se rétracte comme une limace au soleil. Encore 2 kg de moins et comme pour ma boite emails, il me faut d'urgence m'équiper d'un anti-spasme. Même si j'ai bien craqué hier (consolé par madame Dieu- merci), je m'étonne encore de ce cocktail calme/patience/stoïcisme/bonne humeur qui domine depuis le début de mes ennuis. Avant que cela n'arrive, je n'aurais pas cru être capable de supporter ça une seconde. Tout est donc possible...

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Superbe! Et si vous alliez voir du côté de Vagdespoir ? Peut-être y trouverez-vous cet esprit. Clara
J'ai le sourire en vous lisant. Votre écriture accroche et fait du bien. Je n'en dirai pas plus car je risque de dire des banalités bien fades à côté de vos mots si bien choisis. Je continuerai à vous lire avec bonheur. Nathalie

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Michel Sorine
par Michel Sorine
par Michel Sorine
Rating : 5 / 5 1420 visites 1 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé
  • Emploi Le congé pour longue maladie, comment ça marche ?
  • Apprentissages Comment aider son enfant à mieux gérer son handicap à l’école ?
  • Démarches Un revenu universel d’activité remplacerait l’AAH d’ici 2023

© 2018 Plateforme Hizy