Aller au contenu principal
par Nathalie Appert
Blogger
Modifié 23 septembre 2019 18:24:13
Blog
144 visites
Le Roi du Tranquille, La pétition... (billet 22)

Des lustres que je ne suis pas venue sur ce blog pour écrire sur mon Roi du Tranquille. C’est mon héros. Il a eu son bac avec une mention Bien. Il voulait poursuivre ses études en intégrant une école d’animation car son rêve, depuis toujours, c’est de faire du dessin animé. Mais tristement, il n’a pas réussi à passer le cap des admissions dans ces écoles très sélectives. Je ne dirais pas qu’il a échoué. Pour moi, l’échec est dans l’autre camp. Le camp de ceux qui n’ont pas conscience de la richesse intellectuelle des personnes avec autisme, ceux qui ne savent pas à quel point ils en sortiraient grandis s’ils faisaient un pas vers eux.

Sans prétendre que Lilian est un génie du dessin, il a un vrai coup de crayon et il pourrait encore nous surprendre. A condition que l’Ecole avec un grand E comprenne qu’il a des talents et des compétences à dévoiler. Et qu’elle s’adapte à son handicap, qu’elle fasse preuve d’ouverture d’esprit. Mais bien sûr, si c’était le cas, cela se saurait. Mais ce n’est pas le cas. Après le bac, la sélection tranche dans le vif des ambitions et des rêves. Elle frappe, elle sanctionne fort. Surtout quand on est autiste.

Avec l’étape obligée de Parcoursup, je me suis sentie un genou à terre. Découragée pour la première fois. Inquiète comme jamais. Je n’avais plus envie d’écrire sur mon blog. Envie d’oublier mon malheur, ma tristesse. Il fallait que je digère ce maudit Parcoursup. Je me suis démenée pour essayer de faire avancer les choses pour mon fils. J’ai remué ciel et terre, écrit des tas de mails, des tas de lettres. Malgré le soutien de ma députée et d’une sénatrice, rien n’a changé. Les écoles sélectives sont souveraines dans leurs décisions m’a dit le rectorat de Paris. En discutant avec une personne de ce rectorat, j’ai pu mesurer l’ampleur du gouffre qu’il nous reste à franchir pour que des jeunes comme Lilian aient accès à des études autres que la filière BTS. Le système français est élitiste et n’admet pas la moindre faiblesse. La différence dérange et continue de faire obstacle.

Cette année, Lilian ne va pas à l’école. Il est à la maison. Sa seule occupation en dehors sera les cours de dessin qu’il va suivre à l’école des beaux-arts de Versailles. La rentrée a eu un drôle de goût cette année.

Alors pour essayer de faire avancer le schmilblick, j’ai lancé une pétition sur Change.org. Lien vers la pétition afin d’alerter Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur sur la nécessité de revoir les conditions d’admission aux écoles sélectives pour les candidats en situation de handicap et notamment autistes.

Si vous voulez nous aider et en même temps aider tous les autres jeunes autistes (et les jeunes handicapés en général) vous pouvez aller signer cette pétition et la partager. On a besoin du soutien de tous.

Merci infiniment.

 

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Les blogs les plus appréciés par la communauté

par Nathalie Appert
Rating : 5 / 5 1579 visites 21 commentaires
par Nathalie Appert
Rating : 5 / 5 1221 visites 2 commentaires
par Nathalie Appert
Rating : 5 / 5 1102 visites 6 commentaires
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Santé et Soins Avoir la maladie de Charcot (SLA) quand on est jeune
  • Gamme d'aide à la préhension sans solliciter les doigts
  • Démarches Handicap : contester une décision de la MDPH, ce qui change en 2019
  • Relations On a arnaqué mon fils handicapé

© 2018 Plateforme Hizy