Aller au contenu principal

La protection juridique des personnes vulnérables

par Vincent Huchon
Modifié 09 novembre 2018 16:22:30
5 / 5 [2 évaluations]| 4771 visites | 15 partages

800 000 majeurs protégés sont concernés par la protection juridique. Tour d’horizon des différences entre tutelle, curatelle simple et curatelle renforcée.

la-protection-juridique-des-personnes-vulnerables

Qui peut être tuteur ?

Il peut s’agir du conjoint, d’un autre membre de la famille ou de mandataires habilités par la justice : une association, un professionnel libéral, un établissement spécialisé.

À chaque situation, sa définition

  • Une sauvegarde est une mesure temporaire dans l’attente d’une décision de protection (curatelle ou tutelle).
  • En cas de tutelle, le tuteur représente la personne protégée pour l’ensemble de ses actes.
  • Lors d’une curatelle, le curateur assiste le majeur protégé dans la gestion de ses ressources et pour certains actes.
  • Dans le cas d’une curatelle renforcé, le curateur gère les ressources de la personne protégée et l’assiste pour certains actes.

À chaque situation, ses autorisations

Dans le cas d’une curatelle simple, achats, accès au compte bancaire, vote, émission d’un courrier, paiement de factures sont possibles. Ce qui n’est plus le cas lors d’une curatelle renforcée. La personne placée sous tutelle uniquement possibilité de voter.

 

Aidant, comment déléguer : à lire aussi

Veuillez vous connecter pour évaluer la page.

Ajouter un commentaire

Mandat de protection future?
facebook Twitter Youtube Instagram
Les derniers articles commentés
Les derniers articles commentés
  • Santé et Soins Trouvez un téléphone adapté handicap
  • Apprentissages Que faire si votre enfant handicapé ne sait pas s'occuper seul ?
  • Démarches Comprendre la prestation de compensation du handicap (PCH) (mise à jour 02/2020)
  • Démarches Jacques Chirac, père de la loi handicap qui fête ses 15 ans

© 2018 Plateforme Hizy