//Vimeo

Présentation

Je m'appelle Stéphanie, je suis ingénieur dans le domaine des dispositifs médicaux.

J'ai rencontré Mandine après avoir intégré un nouvel emploi. J'ai rapidement sympathisé avec elle. 

Au fil de nos discussions, Mandine m'a expliqué qu'elle est atteinte d'une myopathie des ceintures. Elle se déplace en fauteuil roulant électrique et conserve encore un peu de mobilité du haut de son corps.

De l'automne au printemps, Mandine a souvent froid aux jambes.

Sachant que mon hobby est la couture créative, c'est tout naturellement qu'ensemble nous avons développé puis confectionné un couvre-jambes répondant à ses besoins.

Mandine voulait un couvre-jambes pratique aussi bien au bureau qu'en vadrouille, qui puisse lui tenir chaud et protéger ses jambes des intempéries.

Et pour mêler l'utile à l'agréable, Mandine souhaitait qu'il soit aussi élégant que ses tenues ;-).

Le couvre-jambes est réalisé en cinq parties:

  • Une partie nommée « Partie haute » destinée à protéger le dessus des cuisses,
  • Une partie nommée « Partie de devant » destinée à protéger le devant des tibias,
  • Deux oreilles servant à maintenir le couvre jambes sur chaque côté des cuisses et éviter qu’il ne tombe,
  • Une partie nommée « Rabat » servant à protéger le bas de jambes qui vient s'enrouler autour de ceux-ci et qui vient s’attacher sur le devant,
  • Une bande auto-agrippante est positionnée sur le couvre jambes pour avoir un recouvrement suffisant et ne pas laisser passer l'air/ le froid extérieur/ la pluie sur les jambes.

Sa mise en place est adaptée à la morphologie des personnes se déplaçant en fauteuil roulant :

  • La personne déplie le couvre jambe sur ses cuisses en laissant tomber la « Partie de devant » sur le bas des jambes devant ses tibias,
  • En se penchant sur la gauche puis sur la droite, la personne vient positionner les oreilles de chaque côté sous chacune de ses cuisses,
  • La personne vient enrouler ses tibias avec le rabat et vient l'attacher pour ne pas qu’il s'ouvre.

Cette invention a fait l'objet d'un dépôt de modèle/dessin à l'INPI.

Comment faire ?

Étape 1

La fabrication du couvre jambes commence par une prise de mesure sur la personne en position assise. 

Les mesures suivantes sont réalisées:

  • largeur des cuisses au plus fort,
  • longueur bas du ventre / genoux,
  • longueur genoux / pieds,
  • distance prise à l'extérieur des pieds tout en gardant de l'aisance (les pieds ne sont pas mis l'un contre l'autre pour la mesure mais dans une position confortable au maximum de la largeur des cales-pieds du fauteuil).

Étape 2 

Les mesures sont ensuite retranscrites sur le plan de référence afin d'adapter le patron à la morphologie de la personne.

Étape 3

  • Les tissus peuvent à présent être découpés aux dimensions calculées:
  • tout d'abord le tissu doudou/polaire découpé en un seul morceau,
  • puis les demi-lunes dans le coton pour former les oreilles,
  • le tissu enduit découpé en un seul morceau,
  • enfin, la bande auto-agrippante.

Étape 4

A l'aide d'une machine à coudre, coudre le côté extérieur du couvre-jambes au point droit, en positionnant le tissu enduit et les demi-lunes en coton endroit contre endroit. Coudre à 1 cm du bord.

Puis positionner le côté extérieur obtenu avec le tissu doudou/polaire endroit contre endroit. Coudre au point droit tout le tour et à 1 cm du bord, en veillant à laisser une ouverture d'environ 20 à 30 cm (préférablement du côté du rabat pour plus de facilité pour la suite). 

Retourner l'ouvrage par cette ouverture et fermer au point droit.

Coudre les 2 parties de la bande auto-agrippante (attention l'une se coud sur le côté extérieur du couvre-jambes et l'autre sur le côté intérieur comme indiqué sur le plan).

Le couvre-jambes est terminé !