//Vimeo

Un harnais de sécurité bébé : pourquoi cette invention ?

Aurore est une jeune maman myopathe débordante d’énergie et de créativité. Au fil des années, sa tribu s’est agrandie. Elle a donc dû trouver des astuces pour mener à bien sa vie familiale, tout en continuant ses activités. A l’arrivée de Loïg, son cadet, il lui a fallu redoubler d’imagination pour pouvoir s’occuper de son bébé sans avoir à le porter. Etant couturière, l’idée lui est vite venue de coudre un harnais lui permettant de se déplacer et réaliser les gestes du quotidien, tout en ayant son bébé sur les genoux, sans risque de chute ni efforts à fournir pour porter son bébé !

 

L’utilisation technique du harnais de sécurité bébé

Aurore a fabriqué une première version de son harnais de sécurité bébé, composée uniquement de la partie haute du harnais, qui est mobile pour pouvoir l’installer sur le bébé lorsqu’il est dans son lit ou sur la table à langer. Mais elle s’est rapidement rendu compte qu’avec sa myopathie, il lui était difficile de récupérer son enfant s’il commençait à glisser de ses genoux. Elle a donc rajouté une partie basse rapide à enfiler, dans laquelle le bébé vient se glisser tout en douceur. Il ne lui reste ensuite qu’à attacher les poignées de la partie basse aux accoudoirs de son fauteuil et le tour est joué ! Aurore peut désormais porter son enfant en toute sécurité, tout en gardant les mains libres.

 

La fabrication de l’invention : le harnais bébé

  • La partie haute est composée de deux morceaux de tissu épais pour la bandoulière portée par Aurore, qu’elle a cousus à une sangle récupérée sur un cartable. Cette sangle se ferme sur la poitrine du bébé, qui est bien installé sur les genoux de sa maman, contre son ventre.
  • La partie basse est fixée aux accoudoirs de son fauteuil, se remonte entre les jambes du bébé comme une couche et se fixe aussi aux accoudoirs du fauteuil grâce à un système de poignées en tissu.