L'invention

Patrick Steibel, inspiré par les lutrins des églises de Franche-Comté, a imaginé un pupitre léger, transportable, réglable en hauteur comme en inclinaison, qui permet de lire et d’écrire parce que l’élève peut s’y appuyer.
Quand le lutrin est fermé, équerres et barre disparaissent dans l’épaisseur du contreplaqué. Sur le dessous, une barre vissée et collée le cale au bord du bureau.
Ne reste plus à chacun qu’à personnaliser son pupitre avec un décor à son goût.

 

Vous aimez cette invention ? Découvrez aussi :