//Vimeo

Hoverboard pour fauteuil roulant : pourquoi cette invention ?

Christophe Vivant dispose encore de la mobilité de ses deux jambes mais se fatigue vite lorsqu’il se déplace debout. Il a donc cherché une solution pratique répondant à son besoin de mobilité quotidienne. Afin de pouvoir se déplacer partout, en intérieur comme en extérieur, il a imaginé l’hover-fauteuil, un système permettant de raccorder un hoverboard à son fauteuil roulant manuel, ce qui permet de faciliter les déplacements et de soulager les articulations.

Petit plus, cette solution pour se déplacer en fauteuil roulant lui permet également de se balader les mains libres.

Utilisation technique de l’hoverboard pour fauteuil roulant

Christophe a développé une première version, où l’hoverboard était simplement attaché au fauteuil roulant via un système de sangles. Il est ensuite passé à une solution plus rigide : un système de cale-pieds permettant de régler l’inclinaison de l’hoverboard, une armature fabriquée avec des tubes en aluminium et un collier de tuyau industriel pour raccorder l’hoverboard au fauteuil roulant. A cela est venu s’ajouter un système d’articulation qui s’attache directement sur le fauteuil, rendant les mouvements plus fluides et lui permettant de gagner en précision en cas de déplacements dans des espaces réduits.

La prochaine version de l’invention disposera également d’une seconde batterie, permettant à Christophe de gagner en autonomie encore davantage.

 

A lire aussi sur les véhicules pour handicapés

//Vimeo

La fabrication de l'invention : l'hoverboard pour fauteuil roulant

La fixation au siège

  • Tracer à la pointe tous les morceaux avant de les découper à la scie à métaux (tous les trous sont pointés et réalisés à l'aide d'une perceuse à colonne.)
  • Pour la fixation des charnières, après avoir limé leur emplacement dans les tubes, percer un premier trou et fixer la chanière à l'aide d'un rivet. Les autres trous sont contre-percés avec la charnière comme guide. Idem pour les "plaques", percer un premier trou, fixer, puis contre-percer les autres en place.
  • Pour la réalisation du cadran, insérer une fourrure en bois dans le carré et découper un tube de 25. La pièce de bois est poncée pour se monter à l'étau dans le carré. Ensuite percer 2 trous perpendiculaires.

Le bras 

  • Prédécouper des pièces d'angle dans la tôle alu.
  • Découper des tubes avec une boite à onglet.
  • Percer et contre-percer des pièces d'angle dans les tubes puis les assembler par des rivets.

La jonction bras/collier

  • Comme pour le cardan, insérer une fourrure bois dans le tube carré, puis percer l'ensemble à 12 en utilisant un tube alu ø10/ø12 comme entretoise.
  • Visser la vis de 10 dans l'écrous du collier.
  • Mettre en place les contre-écrous, les rondelles (l'assemblage est monté et bloqué par des contre-écrous).