//Vimeo

Présentation

Suite à plusieurs chutes du fait de mouvements incontrôlés qui gênent la fluidité de trajectoire, et d’un braquage trop rapide engendrant une instabilité du tricycle, la réflexion à été faite sur comment éviter cela.

Avec un collègue ergothérapeute et amateur de side car, nous avons réfléchi sur l’utilité d’un vérin d’amortisseur de direction: sur un side car, l’amortisseur permet de contrôler la stabilité de la roue. Sans un vérin, le side car est incontrôlable. De là, nous avons fait un parallèle avec un tricycle et son système de direction : pourrait on adapter un vérin d’amortisseur sur le tricycle pour faciliter le contrôle du guidon ?

Après plusieurs essais d’installation du vérin d’amortisseur sur le tricycle, avec des professionnels puis les jeunes, le système fonctionne très bien, et il permet de :

  • Garder une fluidité de trajectoire pour les jeunes qui ont des mouvements anormaux et incontrôlés,
  • Diminuer fortement le risque de chute du au changement de direction du guidon,
  • Faire le transfert sur le tricycle en sécurité en pouvant s’appuyer sur le guidon,
  • Pouvoir contrôler ses virages.

Comment faire ?

Le  vérin d’amortisseur de direction d’un véhicule permet de limiter les mouvements et de ralentir le guidon. Il faut donc fixer le vérin dans l’axe du guidon afin qu’il soit fonctionnel dans les virages. Dans ce cas, en ligne droite le vérin ne fonctionne pas, c’est quand le guidon tourne qu’il fait effet : il ralentit le mouvement du guidon sans gêner la fluidité du tricycle, même à vitesse réduite.

Par ailleurs, si la personne a des mouvements incontrôlés ou anormaux de grandes amplitudes, il est souhaitable d’augmenter le bras de levier du vérin.