Comment se déplacer en fauteuil roulant, avec un handicap visuel, auditif ou cognitif ? On peut bénéficier de la gratuité des transports en commun, utiliser un véhicule adapté handicap ou d’autres moyens de transport conventionnés. Tour d’horizon des différentes aides financières pour personnes handicapées.

L’aide de l’Agefiph

« Je suis adulte et en emploi ou recherche d’emploi ».

  • Qui peut bénéficier de l’Agefiph ? Il faut être demandeur d’emploi, salarié en milieu ordinaire ou stagiaire de la formation professionnelle, étudiant de l’enseignement supérieur en stage obligatoire
  • Le montant de l'aide Agefiph :
    • jusqu’à 9150 euros par an pour un transport adapté,
    • 800 euros pour passer le permis de conduire, 1300 euros pour un permis de conduire aménagé,
    • jusqu’à 4575 euros pour l’achat véhicule adapté, à hauteur 50 % du coût total,
    • jusqu’à 9150 euros pour l’aménagement d’un véhicule pour handicapé.
  • Comment bénéficier de l’Agefiph ? Il faut adresser sa demande individuellement auprès de l’Agefiph, avec l’aide possible de son employeur,  un conseiller Cap Emploi, Pôle Emploi, le service d’appui au maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés (Sameth).

L’aide du Fiphfp

« Je suis adulte et agent de la fonction publique ».

  • Qui peut bénéficier de l’aide du Fiphfp ? Il faut être agent de la fonction publique et bénéficier de la RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé).
  • Le montant de l'aide du Fiphfp :
    • jusqu’à 7500 euros pour 3 ans pour aménager son véhicule personnel,
    • 140 € par jour maximum, jusqu’à 228 jours par an pour le transport adapté domicile-travail
    • 100 € par jour maximum, jusqu’à 228 jours par an pour le transport dans le cadre du travail
  • Comment bénéficier de l’aide du  Fiphfp ? Il faut s’adresser à son employeur, car le FIPHP ne verse les aides que par son intermédiaire.

La PCH

« Je suis adulte, pour tous mes déplacements : la PCH »

  • Qui peut bénéficier de la PCH ? La Prestation de compensation du handicap (PCH) couvre l’aide pour l’aménagement d’un véhicule ainsi que le surcoût de transport lié au handicap. Toute personne ayant une reconnaissance d’invalidité auprès de la MDPH peut en faire la demande.
  • Le montant de la PCH : le calcul du montant de la PCH varie selon les conditions de ressources et les besoins détaillés par le demandeur.
  • Comment bénéficier de la PCH ? Il faut faire un dossier auprès de sa MDPH, et détailler le volet de demande de PCH.

 

Handicap et transport en commun

« Je suis adulte et je vis à Paris : pour tous mes déplacements, gratuité du Pass Navigo ».

  • Qui peut bénéficier du Pass Navigo gratuit ? Il faut résider à Paris depuis au moins trois ans et justifier d’un impôt sur le revenu de son foyer fiscal inférieur ou égal à 2 028 €  pour une première demande ou à 2 430 € (renouvellement).
  • Le tarif du Pass Navigo annuel : il est totalement gratuit sur les zones 1 à 5 à compter du 1er juin 2018.
  • Comment bénéficier du Pass Navigo handicapé ? Il faut télécharger le dossier de demande Navigo Emeraude Amethyste en ligne et l’envoyer au centre d’action sociale de son arrondissement.

(NB les habitants des autres départements d’Île-de-France continuent de bénéficier d’un titre de transport à tarif préférentiel sur justificatif de handicap, le forfait Améthyste.)

Le transport médical conventionné 

« Je suis adulte, pour des soins médicaux : les taxis ou ambulances conventionnés ». 

  • Qui peut bénéficier du transport médical conventionné ? Il faut avoir une prescription médicale de transport avec la date et la durée de la prise en charge, les trajets précis et leur nombre/fréquence, le type de prise en charge (bon de transport et, selon les cas,  demande d’entente préalable auprès de la sécurité sociale).
  • Le montant des frais de transport médical : les frais de transports pour soins médicaux pris en charge par l'Assurance Maladie sont, en règle générale, remboursés à 65 % selon le mode de transport.
  • Comment bénéficier du transport médical conventionné ? Il faut prendre contact avec votre Caisse d’assurance maladie, qui vous donnera la liste des transports conventionnés et les conditions pour bénéficier du tiers payant ou d’un remboursement.

 

L’aide pour le transport scolaire

  • Qui peux bénéficier de l’aide au transport scolaire ? L’enfant qui ne peut pas, en raison de son handicap, prendre les transports en commun et qui a un taux d’incapacité supérieur à 50 % reconnu par la MDPH.
  • Le montant des frais de transport scolaire : les coûts de transports sont pris en charge à 100 % sur devis (ou vous sont remboursés en partie si vous utilisez votre véhicule personnel pour ces trajets.)
  • Comment bénéficier de l’aide pour le transport scolaire ? Il faut adresser au chef d’établissement un dossier de demande de transport subventionné et avoir l’accord de la CDAPH. La demande sera ensuite transmise au conseil départemental ou au Stif pour les habitants de la Région Île-de-France.

L’aide liée au transport vers les CAMSP

  • Qui peut bénéficier de l’aide liée au transport CAMSP ? Il faut avoir une prescription médicale qui atteste que l’enfant a besoin d’un transport pour aller à ses séances de rééducation.
  • Le montant des frais de transport CAMSP : prise en charge à 100 % par l’assurance maladie.
  • Comment bénéficier de l’aide lié au transport CAMSP ? Il faut demander à un médecin une prescription médicale, avec demande d’entente préalable et bon de transport. Adressez ces documents à votre caisse d’assurance-maladie qui vous indiquera quels taxis ou ambulances sont conventionnés.

 

L’aide liée au transport vers l’établissement spécialisé

La grande majorité des établissements médico-sociaux qui accueillent des enfants assurent financièrement leur transport collectif. Les parents n’ont donc rien à débourser. La prise en charge du transport par l’assurance-maladie est incluse dans le prix de journée.

 

À lire aussi sur l’accessibilité et le handicap :

 

En savoir plus sur les aides financières à la mobilité pour personnes handicapées Fiphfp
En savoir plus sur les frais de déplacement des élèves handicapés