Vous avez votre carte mobilité inclusion (CMI), une place handicapés devant chez vous, mais elle est toujours prise ! Conseils pour demander à votre mairie de créer davantage de places et pour faire respecter le stationnement handicapé existant.

Le stationnement handicapé est pris ? Vous pouvez :

Demander d’autres stationnements PMR

-Solliciter le maire et les élus de votre communes pour faire créer de nouvelles places de stationnement PME (pour les Personnes à mobilité réduite).

-Expliquer vos difficultés personnelles : « Il y a bien des places handicapés près de chez moi, mais elles sont toujours prises. Sans oublier les besoins pour tous : présence d’une poste ou de commerces à proximité.

-Rejoindre une Commission communale d’accessibilité (dans toutes les villes de plus de 5 000 habitants). Ces instances de concertation sont l’occasion de faire part des besoins.

-Et pourquoi pas, se rapprocher des associations de personnes âgées, ayant elles aussi besoin de ces places. Une demande commune sera mieux entendue !

Rappeler la loi sur les stationnement handicapés existants

-Pour demander le respect de ces places de stationnement handicapés (et de la loi), vous pouvez tenter de dialoguer avec les conducteurs valides, quand ils sont présents. Mais ils comprennent rarement la difficulté qu’ils provoquent. N’hésitez-pas si besoin à appeler la police.

-Si un arrêté municipal a été pris, les contrevenants risquent une amende de 135 €. Sinon, suggérez à votre commune de le faire. À cette amende s’ajoute le risque d’une mise à la fourrière de leur voiture, à la demande du maire (ou de la préfecture), art. 6 du décret n° 2003-642 du 11 juillet 2013, à consulter sur le site de Légifrance.

-Vous avez reçu une amende pour stationnement abusif alors que vous disposez d’une exonération de stationnement du fait de votre handicap ou de celui de votre enfant handicapé ? Le magazine Autoplus donne la marche à suivre pour contester.

 

Rappel : Carte mobilité inclusion (CMI) 

La carte mobilité inclusion remplace progressivement depuis le 1er janvier 2017 la carte d'invalidité, la carte de priorité et la carte européenne de stationnement. Elle est utile pour pouvoir se garer sur les emplacements dédiés au stationnement handicapé. Depuis le 1er janvier 2018, les titulaires de cette carte (ou des précédentes encore valides et en circulation), ont le droit de stationner gratuitement sur n’importe quelle place sur la voie publique. Quand ces emplacements existent ou ne sont tout simplement pas pris par des valides !

 

A lire aussi sur les véhicules pour handicapés