Pour accepter sa douleur, on peut s’essayer à la méditation de pleine conscience. Et pour se donner toutes les chances de rester assidu, on mise sur une solution toujours à portée de main avec une appli de méditation. Marie Duché de Petit Bambou donne le mode d’emploi de ce service connecté. À compléter avec la lecture de Méditer avec Petit bambou !

L’appli méditation Petit Bambou est un service mobile de méditation tous supports. L’enjeu ? « On entend beaucoup parler de cette pratique en librairie, dans les médias. Notre idée est de rendre notre appli la plus accessible, explique Marie Duché de Petit Bambou, qu’elle soit pratique et n’exclue personne, pour que les gens s’y mettent vraiment ». Des efforts qui payent : application de méditation n°1 en France, elle a reçu le trophée des apps 2017 (meilleure application bien-être, sport, santé connectée). Aujourd’hui, ce sont 1,5 million d’utilisateurs, majoritairement des femmes de 35/45 ans, et 900 000 fans Facebook.

Une appli pour méditer, comment ça marche ?

Le programme Petit Bambou global disponible sur Hizy, ce sont 600 méditations guidées pleine conscience pour commencer à méditer ou pour être accompagné dans son parcours de méditant confirmé. « Chaque utilisateur suit un enregistrement audio, après une intro en dessin animé qui repose les bases et met dans l’ambiance », raconte Marie Duché.

Pour que les nouveaux pratiquants accrochent, les développeurs appuient leurs efforts sur une démarche spéciale « novices ». Un programme de méditation découverte de 8 séances de 10 minutes gratuites initie les curieux pour les convaincre. Sans oublier la version simplifiée pour enfants, afin qu’ils mettent des images sur des concepts.

Au fil des retours d’expériences, l’application méditation Petit Bambou apporte des nouveautés. Elle propose plusieurs exercices méditatifs :

  • mindfulness (pleine conscience)
  • psychologie positive
  • sophrologie
  • cohérence cardiaque

De plus, des programmes sont développés spécifiquement par les services de Petit Bambou, grâce à l’intervention de spécialistes. « C’est la force de ce projet ouvert, se félicite Marie : on laisse à chacun la liberté du ton, du style pour que les programmes aient une personnalité ».

Les bénéfices de la méditation

La pratique de la méditation pleine conscience sur appli peut améliorer :

  • les aspects relationnels
  • le développement personnel
  • la psychologie
  • la physiologie

Elle donne l’occasion de vivre davantage l’instant présent, de laisser l’agitation tomber, de se concentrer sur soi et le monde environnant. On entraîne son cerveau à la manière de la gym pour cultiver un état de lucidité et de bienveillance envers soi et les autres. C’est pourquoi on parle d’une « boîte à outils mentale », où chaque exercice peut débloquer des situations du quotidien.

Pratiquer la méditation pour soulager la douleur ?

Un phénomène qui résonne auprès des personnes qui cherchent à réduire leurs douleurs chroniques. Courant février, un nouveau programme a vu le jour : « Apprivoiser la douleur », des séances mises au point par Thomas Busigny, psychologue toulousain. Un bon remède contre la douleur ? Marie précise : « On ne va pas apaiser la douleur. Méditer ne va pas supprimer la douleur. Mais on peut se donner des outils pour mieux supporter la douleur, la reconnaître et l’accepter avec des exercices de méditation pleine conscience au quotidien. Et ainsi entraîner son attention à aller au-delà de la douleur ».

Que faut-il savoir avant de se mettre à la méditation ?

« L’initiation à la méditation demande une certaine volonté, de la rigueur et de la régularité, insiste Marie. Avant de commencer le programme de méditation, il faut avoir la volonté et se ménager au moins 10 minutes par jour. »

De plus, elle rappelle le caractère progressif et non systématique : « On y vient avec une intention, mais aucune promesse ni attente à la fin. Ce serait une erreur que de commencer en cherchant à atteindre tel résultat. Ça sert à se sentir mieux, plus conscient de ses émotions à chaque instant, ce qui crée des bénéfices : on ne peut pas en dire plus ».

Et pour les personnes qui souhaitent travailler l’axe Apprivoiser la douleur, Marie rappelle la difficulté que cette démarche comprend car « elle demande d’affronter ses maux, de leur faire face, mais pour peu qu’on s’accroche, cela est bénéfique ».

Méditer avec Petit bambou, le livre : j’ai testé pour vous

Pas facile de se lancer dans la méditation quand on a l'habitude de vivre à 100 à l'heure sans jamais vraiment se poser... Mais je me suis lancée dans la lecture de ce petit livre de méditation disponible sur Hizy, Méditer avec Petit bambou, la sérénité en un clin d’œil avec plein de bonne volonté et de bonnes résolutions !

Lundi 23 avril 2018, 21h - Entre 2 exercices, je me laisse guider par un imagier très poétique. De courtes définitions métaphoriques décortiquent nos réflexes et nos émotions en s'appuyant de situations précises dans lesquelles on se reconnait forcément à un moment ou à un autre : le bruit des vagues, la pluie, la marmite, la racine, le chocolat chaud, le yoyo...

Dimanche 29 avril 2018, 19h – Je me lève de mon tapis d’acuponcture après une semaine d’apprentissage de la méditation assidu. Et grâce à sa forme ludique, contre toute attente, je suis allée jusqu’au bout !

Pour vous permettre de tester une appli de méditation, Hizy.org vous offre un abonnement de 3 mois à Petit Bambou, avec un accès à tout le catalogue de séances de méditation. Pour cela, créez gratuitement votre compte sur Hizy.org et recevez vos codes d’accès ! De plus, retrouvez sur Hizy 2 séances de méditation Petit Bambou : L’exercice Rain et Vers plus de calme et de sérénité.

 

À lire aussi sur hypnose et méditation :

 

En savoir plus sur la méditation de pleine conscience :