Comment éviter les fuites et que faire en cas d'oublis de pilule : toutes les femmes un peu distraites connaissent ces problèmes… Avec un handicap, mieux vaut pourtant anticiper, et s’organiser un peu !

Tenir un calendrier de règles

Se servir d’un calendrier menstruel en repérant les semaines de règles, voire en inscrivant la période de pré menstruation, permet d’anticiper pour calculer son cycle menstruel. Cela permet de vérifier dans son agenda avant un déplacement à l’extérieur et de le signaler à une personne qui vous aide. Elle pourra penser de son côté à des serviettes hygiéniques de secours…

Comment choisir une protection hygiénique efficace ?

Les tampons, en particulier sans applicateur, restent difficiles à mettre, et à supporter. Même combat pour la coupe menstruelle. En matière de serviettes, mieux vaut éviter les serviettes hygiéniques avec des ailettes, qui certes tiennent davantage, mais seront compliquées à utiliser (trop d’autocollants avec de nombreuses manipulations à prévoir). Celles sans ailettes, avec une bande autocollante unique au centre à placer directement au fond de la culotte sont plus maniables.

Parer toutes les fuites de règles

Changer sa protection hygiénique suffisamment de fois dans la journée et opter pour une absorption ainsi qu’une forme adaptée à son flux menstruel permet déjà de limiter ces risques d’accident. A noter que les versions « longues » comme les Nana Ultra s’adaptent bien à la morphologie et réduisent le risque de fuite. Pour la nuit, pensez aux serviettes maxi-longues pour parer aux soucis de draps tâchés, telles que les Always Maxi Long.

En cas de règles abondantes, il existe aussi des culottes périodiques avec fond PVC.

Le choix des sous-vêtements a aussi son importance. Une culotte moulante épousera davantage les formes et suivra mieux les mouvements, supprimant au maximum l’air entre la serviette et la peau, limitant ainsi les risques d’imperméabilité.

Comment organiser ses déplacements ?

En cas de déplacement hors de chez vous, pensez à vérifier avant départ le matin que vous aurez suffisamment de serviettes hygiéniques ou de tampons dans votre sac pour toute votre journée d’absence. Au préalable, vous pouvez même vous noter les moments de la journée où les changer ou encore vous mettre une alarme sur votre téléphone. En n’oubliant pas d’adapter votre protection et la durée entre chaque change en fonction de l’avancée des règles.

Sinon, les accompagnateurs et aides présents autour de vous lors d’une sortie peuvent aussi veiller à faire ce rappel pour changer de protection à des heures précises si nécessaire.

Pour parer à tout souci, vous pouvez aussi prévoir de quoi vous changer en cas de petit dégât – bas et culotte de rechange.

Prendre la pilule continue

Certaines femmes choisissent de prendre une pilule en continu qui entraîne l’arrêt des règles. La pilule contraceptive s’obtient sur ordonnance du médecin. Il faut toutefois surveiller qu’il n’y ait pas de saignements anormaux avec ce type de pilule. L’important dans ce dispositif est la régularité des prises pour que la pilule fasse effet, tant en termes de contraception que de régularité des règles et de soulagement en cas de règles douloureuses.

La meilleure des recettes pour éviter tout oubli de pilule : se mettre une alarme à heure régulière, vers le passage à un repas par exemple, pour être sûr d’y penser.

 

En savoir plus :

« Leur sexualité n’est pas un handicap », Jean-Luc Letellier, Editions Erès, 2014.

« Vivre la sexualité, encyclopédie illustrée », Denis Vaginay et David Balve, Edition Chronique Sociale, 2002.